la chute de Lucifer et l'existence de l'enfer

Dans la 12eme partie de la 4eme vision du Livre des Oeuvres divines ( pages 73- 75), Ste Hildegarde reçoit de Dieu les explications suivantes  sur la création des anges, de Lucifer, sa chute après qu'il se soit enorgueilli et voulu être au dessus de Dieu, puis la création de l'homme : 

Lod 4 12

Lod 4 13Lod 4 14

 

 

Correspondance de cette catéchèse à partir de l'enseignement de Jésus à Mgr Ottavio Michellini

Jésus Lui même explique dans ce passage de messages donnés par Lui à Mgr Ottavio Micchelini  décédé dans les années 70, la conséquence du fait de nier l'évidence de l'existence de Satan dans l'Eglise 

Monseigneur ottavio michelini

" 24 mai 1976 La grande bataille Il y a une guerre qui ne se terminera qu'à la fin des temps. La plus grande bataille, de proportion apocalyptique, se livra au Ciel entre les anges fidèles à Dieu et les anges rebelles à Dieu, ayant à leur tête, les premiers l'mgr archange saint Michel, les seconds Lucifer, le terrible dragon de l'Apocalypse. “Alors, une guerre eut lieu dans le Ciel : Michel et ses anges combattirent contre leDragon quifut précipité”. C'est Satan, l'antique Serpent, qui tendit des embûches à vos premiers parents, en les poussant à la désobéissance par orgueil. C'est la terrible réalité dont le monde stupidement se moque, tandis qu'il en subit l'action délétère, faite de tyrannie, d'obscurité et de souffrance. Le royaume de Satan est le royaume des ténèbres, est le royaume du mal, de tous les maux, car les maux de quelque nature qu'ils soient, découlent de lui, comme de la source de toute iniquité. La bataille qui se livra dans le Ciel en présence de Dieu fut une bataillesurhumaine entre des intelligences, bataille qui détermina pour l'éternité le destin futur des anges et des hommes. Ce fut un fait historique de première importance, où furent impliqués le Ciel et la Terre. L'histoire de l'humanité est liée à cet événement et conditionnée par lui, quoi qu'en disent et en pensent les hommes ! Les Saintes Ecritures, les affirmations des Pères et des Docteurs de l'Eglise en témoignent clairement. Sceptiques et incrédules Les moments particuliers que vous vivez et le futur immédiat qui vous attend, vous feront croire à l'intervention des milices célestes, tant par une particulière présence de la Providence divine qui gouverne le monde, que par la gravité des événements, marqués par la présence du perturbateur de l'ordre établi par Dieu, comme le Pape Paul VI courageusement vous a dit : “le rationalisme auparavant, le matérialisme présentement, ont tout fait pour jeter le discrédit sur le fait le plus important du Ciel et de la Terre, sans lequel aucune explication n'est plausible.” La présence, non seulement de Moi, mais aussi de Satan, dans l'histoire et dans l'Eglise, avec les faits qui la prouvent, va à l'encontre de la tentative puérile des ennemis de cette Eglise de minimiser ou de nier tout à fait la plus limpide réalité. Avec tristesse et douleur, on doit aujourd'hui constater que, non seulement les ennemis traditionnels de Moi et de mon Eglise nient la présence auprès des hommes d'êtres de nature différente de la nature humaine, mais que même les Chrétiens et les ministres de Dieu sont sceptiques et incrédules, pour leur grave préjudice personnel et pour le très grave préjudice de la société. L'Ennemi de l'homme a réussi à endormir beaucoup d'âmes et beaucoup de cœurs ; ainsi son rayon d'action est moins contesté. Malheureusement, dans l'Eglise, ceux-là même qui déclarent croire, se montrent ensuite bien peu conséquents avec la foi qu'ils déclarent posséder. Indifférence coupable Peut-on demeurer passifs, ou peu s'en faut, en face d'un ennemi furieusement actif, qui ne manque ni d'intelligence ni de puissance, pour combattre les âmes qu'il hait et veut entraîner et perdre ? Il serait raisonnable de dire non. Malheureusement, la réalité est bien différente : indifférence et scepticisme se rencontrent jusque chez ceux qui, en raison de leur état, de la fin première de leur vocation et de la cohérence avec leur foi, devraient non seulement la soutenir, mais la défendre et larépandre, et qui, au contraire, demeurent inertes. Leur ministère s'est atrophié en des actions secondaires et certainement inaptes à circonscrire et à limiter la terrible œuvre dévastatrice de Satan et de son Eglise. Comment expliquer certaines lacunes, qui ont ouvert d'effrayantes brèches pour l'ennemi ? Ainsi par exemple, subitement, on supprime chaque jour un demi-million d'exorcismes qu'un grand Pontife avait voulu, par une intuition prophétique, pour le siècle présent, dans le but de combattre Satan et ses troupes. Je me réfère à la prière à ma Mère et à la vôtre et à saint Michel, qui se récitait à la fin de la Sainte Messe. Par quoi a-t-on songé à remplacer une si importante mesure, prise par un de mes Vicaires et confirmée par tant de ses saints successeurs ? Par aucune mesure ! Est-il sage de détruire ce qui avait été construit avec sagesse et intelligence, sans pourvoir ensuite à son remplacement ? Ceci est un exemple, mais combien d'autres pourraient être apportés ! N'est-ce pas le cas de réfléchir, en faisant un sérieux examen de conscience ? Je te bénis, mon fils."

26 novembre 1975

"Moi, Verbe éternel de Dieu, Parole du Père, J'ai parlé aux hommes, J'ai annoncé la vérité. La vérité irradie la lumière, et la lumière était nécessaire, parce que les ombres de la mort étaient descendues sur l'humanité coupable, l'enveloppant et l'emprisonnant, comme une morsure terrible et venimeuse. Très tôt la lutte a commencé. C'est la lutte entre la lumière et les ténèbres, entre la vérité et le mensonge, entre la vie et la mort. Vos premiers parents coupables courent se cacher dans l'épaisseur de la végétation, ils ont peur ; ils sentent le besoin de se couvrir, ils ont honte ; ils se rendent compte des premiers effets de leur faute. Mais Moi, Parole de Dieu, Lumière du monde, Je fis rayonner la vérité et la lumière sur vos premiers parents plongés dans les ténèbres de la mort, et après avoir obtenu leur confession, Je leur prédis la victoire par la médiation de Marie : “Tu as tendu un piège à la femme, la femme t'écrasera la tête, tu ramperas sur la terre, tu mordras la poussière et tu seras maudit entre tous les animaux qui peuplent la terre.” Voilà la guerre entrée dans le monde, le commencement du duel, sans trêve, qui aura son épilogue à la fin des temps avec le Jugement général. Ce sera le grand jour qui consacrera avec le sceau divin, la grande victoire de Moi, Parole de Dieu et Lumière du monde, sur le mensonge.Vous, mes fils, de la création et de la chute de l'homme à aujourd'hui, vous n'avez pas encore compris que cette guerre se trouve au centre de toute l'histoire de l'humanité. J'ai dit : de toute l'histoire de l'humanité. Tous les efforts des ténébreuses puissances du mal consistent précisément en ceci : détourner de l'âme humaine la réelle vision de cette lutte dramatique et sans trêve entre Moi, Parole de Dieu faite chair, et Satan avec ses légions. Toute l'histoire du Mystère du salut trouve là son axe. L'histoire du Corps Mystique trouve là son centre. L'histoire de l'humanité trouve là sa raison d'être. Mais que tout cela ne soit pas compris par beaucoup d'évêques et par beaucoup de prêtres, est paradoxal. Voilà pourquoi nous sommes arrivés à cette situation catastrophique. Si ceux qui doivent veiller ne connaissent pas le péril dont il doivent se garder, à quoi se réduit leur vigilance ? Si ceux qui doivent guider, ne connaissent pas la bonne route, quels guides sont-ils ? Si ceux qui doivent combattre n'emploient pas les armes voulues, ils sont voués à la défaite. Ainsi en fût-il au début : Adam et Eve avaient en abondance la force et la puissance pour vaincre l'embûche de l'ennemi, mais ils étaient inexpérimentés sur la façon de se défendre contre l'embûche du mensonge, qu'ils ne connaissaient pas."

                                                                                               Saint michel archange

Prière à Saint Michel Archange :

1 – Le Petit Exorcisme de Léon III ou prière à saint Michel

Elle aurait été rédigée par le pape Léon XIII à la suite d’une extase. Les laïcs sont encouragés à la réciter pour obtenir la protection personnelle de l’archange, en revanche, seul l’exorciste peut la réciter face à des cas de possession.

Saint Michel Archange,

défendez-nous dans le combat et soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.

Que Dieu lui commande, nous vous en supplions;

et vous, Prince de la Milice Céleste,

par le pouvoir divin qui vous a été confié,

précipitez au fond des enfers Satan

et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen

2 – Les litanies de saint Michel

Seigneur, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, ayez pitié de nous, Jésus-Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, écoutez-nous, Jésus-Christ, écoutez-nous. Jésus-Christ, exaucez-nous, Jésus-Christ, exaucez-nous. Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous. Fils rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous. Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous. Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous. Sainte Marie, Reine des Anges, priez pour nous. Saint Michel Archange, priez pour nous. Saint Michel, princes très glorieux, priez pour nous. Saint Michel, fort dans le combat, priez pour nous. Saint Michel, vainqueur de Satan, priez pour nous. Saint Michel, terreur des démons, priez pour nous. Saint Michel, prince de la milice céleste, priez pour nous. Saint Michel, héraut de la gloire divine, priez pour nous. Saint Michel, joie des Anges, priez pour nous. Saint Michel, honoré des Elus, priez pour nous. Saint Michel, qui présentez au Très-Haut nos prières, priez pour nous. Saint Michel, défenseur des âmes justes, priez pour nous. Saint Michel, messager de Dieu, priez pour nous. Saint Michel, dont la prière conduit aux cieux, priez pour nous. Saint Michel, soutien du peuple de Dieu, priez pour nous. Saint Michel, gardien et patron de l’Église, priez pour nous. Saint Michel, bienfaiteur des peuples qui vous honorent, priez pour nous. Saint Michel, porte-étendard du salut, priez pour nous. Saint Michel, notre défenseur dans le combat, priez pour nous. Saint Michel, ange de la paix, priez pour nous. Saint Michel, introducteur des âmes dans la lumière sainte, priez pour nous. Saint Michel, prévôt du Paradis, priez pour nous. Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur. Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur. Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous. V. Priez pour nous, saint Michel Archange. R. Afin que nous devenions dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ Prions : Dieu tout puissant et éternel, qui avez établi Saint Michel gardien de l’Eglise et prévôt du Paradis, accordez par son intercession, à l’Eglise la prospérité et la paix, à nous la grâce en cette vie et la gloire dans l’éternité. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

3 – Acte de consécration personnelle à saint Michel archange :

Par cette prière, rédigée par Mgr Pietro Maffi (1858-1931), le fidèle s’engage personnellement et dans la durée auprès de l’archange dont il sollicite la protection et le secours.

Ô grand Prince du ciel, gardien très fidèle de l’Église, saint Michel Archange, moi, [XXX], quoique très indigne de paraître devant vous, confiant néanmoins dans votre spéciale bonté, touché de l’excellence de vos admirables prières et de la multitude de vos bienfaits, je me présente à vous, accompagné de mon Ange gardien ; et en présence de tous les Anges du ciel que je prends à témoin de ma dévotion envers vous, je vous choisis aujourd’hui pour mon protecteur et mon avocat particulier, et je me propose fermement de vous honorer toujours et de vous faire honorer de tout mon pouvoir. Assistez-moi pendant toute ma vie, afin que jamais je n’offense les yeux très purs de Dieu, ni en œuvres, ni en paroles, ni en pensées. Défendez-moi contre toutes les tentations du démon, spécialement pour la foi et la pureté, et, à l’heure de la mort, donnez la paix à mon âme et introduisez-la dans l’éternelle patrie.