La vertu de charité

Aujourd'hui nous méditons sur la vertu de charité, ( Dieu lui même) qui s'oppose au vice de l'envie ( qui caractérise Satan) 

 

..............................................................

Le vice de l'envie : « je suis le protecteur de tous les excès. Je chasse où je veux toute virile verdeur ( viriditas),  et je dédaigne les paroles mesurées : elles pourraient bien être aussi nombreuses que les grains de sable de la mer, et aussi rusées que les serpents, je les déchiquetterais pour qu'elle ne m'opposent aucune résistance, car j'ai été voué à l'enfer. Ainsi j'attire à moi les foules et je salis tout ce que Dieu fait. Et puisque je n'obtiens pas les choses lumineuses, je les tiens pour dérisoires. Quand bien même ceux qui me qualifient de nuit m'aspergeraient de leur eau, je sècherais aussitôt. J'envoie mon discours comme des flèches dans l'obscurité pour blesser ceux qui s'appellent justes. Tout ce qui m'appartient, je le donne à la haine, car elle provient de moi et elle est plus petite que moi. »

................................................................

Explication d'Hildegarde : " L'envie accompagne l'orgueil car ses actions allument un incendie dans tous les péchés : quand les hommes se montrent orgueilleux, ils se mettent à envier autrui, ce qui les incite à pratiquer d'autres péchés. L'image de l'envie est monstrueuse, car le diable la met au cœur de toutes les actions qu'il accomplit; il envie les hommes qui aspirent à la béatitude céleste. Il a une tête et des épaules d'homme mais des mains d'ours car quand il prend une décision il n'évalue pas ses semblables en fonction des préceptes de Dieu mais il porte sur ses épaules l'injustice usant sciemment de fourberie et de pouvoir, diffuse insidieusement le mal parmi les autres hommes, en utilisant l'intelligence humaine dont il dispose; par cette action il pratique la cruelle prédation et la rapacité sauvage qui ne convient qu'aux bêtes, en démolissant, détruisant, et réduisant   à néant, d'une manière violente et âpre tout ce qu'il peut. Sa poitrine, son ventre et son dos excèdent considérablement les dimensions humaines car un envieux utilisera son intelligence, son habileté et son énergie de façon violente et tortueusement malveillante, car on trouve dans l'envie la suffisance rageuse et acerbe d'une agressivité exagérée qui ne connait aucune mesure. Il a des pieds en bois car l'envieux poussé par ses désirs charnels tend vers de nombreux autres péchés. Il souffle des flammes par la bouche car les intentions de l'envie sont cuisantes comme des vipères, et dans les paroles qu'elle prononce, elle allume parmi les hommes l'incendie du mal qui les fait brûler. Il ne porte pas de vêtement car l'envie n'a jamais revêtu le bien, elle ne veut ni la justice, ni aucune forme de loi; il est totalement plongé dans les ténèbres car l'envie plonge dans l'amertume de l'impiété tous les hommes qu'elle tient en sa possession, afin qu'ils empêchent le cheminement des autres. Elle ne cherche que le mal parlequel le diable a soumis le monde comme il est écrit dans le livre de la sagesse « C'est par l'envie du diable que la mort est venue dans le monde, ils en feront l'expérience ceux qui lui appartiennent » (Sg 2, 24-25) Lorsque le diable a vu la création de l'homme et la chance qui était offerte à l'homme, bien vite il s'est étouffé d'envie et il a demandé à l'homme pourquoi il acceptait uniquement les ordres que Dieu lui avait donnés. C'est ainsi qu'il a perverti par le péché d'envie l'œuvre de Dieu, et l'a accaparé afin que l'homme délaisse son Dieu et adhère au diable.  Tous ceux qui prennent exemple sur la méchanceté de l'ancien tentateur en opprimant leurs semblables par leur jalousie, suivent ses traces et iront avec lui dans la géhenne. Les envieux détestent le bonheur qu'ils voient et reconnaissent chez les autres, et s'en défient, mais ils prétendent atteindre le succès par des voies droites et justes. L'envie opprime en les blessant ceux qui veulent lui tenir tête. C'est pourquoi lorsque la haine s'unit à l'envie, elle bouleverse entièrement l'âme des hommes. En effet, l'homme qui éprouve de la haine dans la noirceur de l'envie est dénué de la chaleur de l'Esprit Saint, par lequel s'est levé le jour heureux et éternel de la joie. La haine est dépourvue de cette joie car elle ne se réjouit pas du bonheur d'autrui, mais le déchire avec les dents d'une rancœur mordante. Voilà pourquoi l'envieux se rend pareil au diable qui a commencé à éprouver de la haine dès le 1er jour, ce qui lui a fait perdre tous les ornements du Ciel: il avait essayé de s'opposer à Dieu par envie et par haine.

........................................................................

La vertu de charité : « O abjecte âcreté, tu es comme un vipère qui se mord elle-même. Tu ne peux supporter ce qui perdure dans la gloire. Tu es comme une idole dirigée contre Dieu et qui tue le peuple par son impiété. Tu te nommes à juste titre la géhenne qui oppose ses excès à la juste modération, qui veut détruire tout ce qui s'oriente vers la sagesse, et qui refuse toute œuvre lumineuse. Mais moi je suis l'air dont se nourrit toute la verte  vigueur (viriditas), et qui fait s'épanouir les fleurs et les fruits mûrs.  En effet, j'ai été instruite par l'inspiration de l'Esprit Saint, si bien que je fais couler les rivières limpides, c'est-à-dire les larmes causées par les saints désirs; et ces larmes me font exhaler le délicieux parfum des œuvres très saintes. JE suis aussi la pluie qui s'élève de la rosée et qui donne une joyeuse vie à toutes les plantes, qui alors me sourient. Quant à toi, tu es le venin malfaisant et dangereux, et tu piques de ton dard tous ces bienfaits, alors que tu ne peux les démolir, car plus ta fureur augmente, plus ils se renforcent. Et alors que tu apparais dans ta mortalité, leur force se vivifie et par la puissance de Dieu, des fleurs poussent sur la vigne. Tu es un abominable et sombre malheur et le sifflement du diable, et tu ne désires rien d'autre. L'esprit plein de suffisance tu dis « j'attirerai à moi plus de gens qu'il n'y a de grains de sable dans la mer,  mais tu échoues. Moi j'applique jour et nuit la vertu des actions justes et bonnes. J'étends mon manteau sur le jour et sur la nuit, car j'accomplis de bonnes actions le jour et j'apaise les douleurs la nuit: personne ne peut me reprocher la moindre faute. Je suis la serviable compagne aux côtés du trône de Dieu, et Dieu ne me cache aucune de Ses décisions. Je suis le mariage royal et tout ce qui appartient à Dieu m'appartient aussi. Et alors que le Fils de Dieu a annulé les péchés des hommes avec Sa tunique, je panse les plaies avec le plus fin des lins. Tu devrais avoir honte car tu es le contraire de l'amour. Je suis descendue sur la Terre avec le Verbe incarné de Dieu et une multitude de croyants armée de dons justes et bons, a été rendue parfaite par moi»

.............................................................................

Ste Hildegarde nous propose de méditer ces passages bibliques pour acquérir la vertu de charité : 

Jn 13.1 et Jn 13.34 

Jn15. 9-12

Mt22.40

Rm13.8-10

1 cor 13.4-7

............................................................................

Dans la vraie Vie en Dieu

Message de la Vierge Marie " -La Paix soit avec vous. Mes fils et Mes filles, laissez-vous vous ouvrir afin que Jésus entre dans votre coeur et vous guérisse. Aujourd'hui, Mon Message vous rappellera Qui est Jésus. Jésus est la Source de l'Amour Sublime, la Lumière du monde. Pour vous sauver, Il endura la Croix, sans tenir compte de l'infamie qu'elle implique. Il est doux et humble, venez Le reconnaître comme votre Dieu car Le reconnaître est la vertu parfaite. Sentez-Le, sentez Sa Sainte Présence. Apprenez à Le compter parmi vous, apprenez à dire "Nous" ( La Vierge nous demande que à chaque action faite, nous n'oublions pas de dire à Jésus " Nous la faisons ensemble", même les plus banales actions comme celle de manger ...) . Ne L'oubliez pas entre vos prières. Ayez-Le constamment dans votre cœur, ayez-Le enfermé dans votre cœur." ( source)

 Jésus dit " - Ma Vassula, l'Amour vient en premier. Je suis un Dieu d'Amour. Te souviens-tu comme Je t'ai enseigné que l'Amour est la Racine ? Je t'ai donné un exemple d'un bon arbre portant de bons fruits. Cet arbre est l'Arbre Parfait ; parce que Sa Racine est l'Amour, Ses branches sont toutes des vertus et elles sont toutes bonnes. Sans la Racine de l'Amour, cet arbre n'aura aucune vertu et donc aucun fruit. Lorsque tu vois un arbre qui est stérile ou dont le fruit est pourri, sache, Mon enfant, que sa racine est faite des maux les plus vils qui existent. Je te dis solennellement que la Racine de toute les vertus s'appelle AMOUR. Je suis l'Amour, Je suis la Racine qui te nourrit, qui t'embellit. Viens, sois en Moi et tu vivras éternellement !" ( source )

........................................................................................

Maintenant, vous pouvez lire la prière donnée par Hildegarde pour être loin des vices, en pensant tout spécialement à demander d'être loin du vice de l'envie. Je peux prendre note de ces choses sur un papier de tous les domaines de ma vie ou situations où je ne suis pas dans la charité mais dans l'envie et demande à Dieu la grâce de m'en détacher totalement.

..................................................................................................

Ensuite vous pouvez terminer en écoutant cette musique d'Hildegarde sur la vertu de charité en lui demandant la grâce d'obtenir la vertu théologale par excellence, c'est à dire Jésus Lui même vivant en nos cœurs et agissant en nous. Aujourd'hui dimanche, recevons la grâce nourrir de la Vraie Nourriture et de la Vraie Boisson, en allant à l'Eucharistie, recevons avec amour l'Amour Sublime dans notre coeur, Lui qui a donné Sa vie pour nous , Sa chair en nourriture pour notre salut Eternel. Amen

Caritas abundat in omnia - Hildegarde von Binguen

Date de dernière mise à jour : 27/05/2022