La vertu de béatitude

Aujourd'hui nous méditons sur la vertu de Béatitude qui s'oppose au vice de l'insatisfaction permanente

 

...........................................................

Le vice de l'insatisfaction permanente ou la pensée du destin malheureux: "  Qu'est ce que mon salut sinon les larmes? Quelle sorte de vie est ce que je mène sinon une vie de douleur? Et qui me viendra en aide sinon la mort? Et qui va me donner une réponse sinon la perdition? C'est tout ce qui adviendra de mieux pour moi »

.............................................................

Hildegarde explique : Après la querelle s'en suit l'insatisfaction ou le malheur qui refuse tous les bienfaits de Dieu: les hommes qui estiment être sauvés alors qu'ils n'honorent pas Dieu se précipitent vers la mort. Cette image est celle d'un lépreux qui a les cheveux noirs car elle doit se tenir à l'écart et être séparée de toutes les vertus de Dieu, et nulle clarté ne brille plus pour elle. L'homme se plonge dans l'insatisfaction et le malheur à cause des conseils du diable. L'insatisfaction est cernée par la grande instabilité de tous les péchés. Elle accuse sa conscience mais ignore l'espoir de se tourner vers Dieu et elle ne veut pas s'amender grâce aux mises en garde des hommes sages.

..............................................................

La vertu de béatitude : « Tu es avide de souffrances et tu ne désires rien d'autre. Il faut invoquer Dieu et Lui demander Ses bienfaits. Tu te portes préjudice à toi-même en ne faisant pas confiance à Dieu. Tu n'attends rien de Dieu mais aussi ne reçois tu donc rien de Lui. Moi j'appelle Dieu haut et fort, aussi j'accepte Sa réponse; je Lui demande quelque chose et dans Sa bonté Il me l'accorde, je Le cherche et donc je Le trouve. En effet, je suis la vénérable joie et je joue de la cithare pour Dieu, car je me tourne vers Lui dans toutes mes actions; je mets donc l'espérance pleine de foi que je tiens de Lui, entre Ses mains. Toi tu ne fais pas confiance à Dieu, tu ne désires pas Sa grâce et par conséquent il ne t'arrive que des malheurs. » 

.................................................................

Hildegarde conseille de méditer les passages bibliques suivants :

Ps 84

Mt 5.3-12

Ps 118.13-29

Ps 112

.................................................................

Les Béatitudes dans l'oeuvre `La vraie vie en Dieu´

18.2.87 Heureux ceux qui renoncent à leurs occupations et Me suivent
10.5.88 Bienheureux ceux qui vivent dans Ma Maison et sont capables de reconnaître votre Sainte Mère comme "Mère de Dieu" et "Reine du Ciel".
3.3.89 Heureuses les âmes revêtues de sainteté car les Portes du Ciel ne leur résisteront pas
3.6.89 Heureux l'homme qui médite sur ce que Je lui offre aujourd'hui, étudie son coeur et examine son âme, car Je l'élèverai. Heureux sont Mes prêtres, évêques et cardinaux qui viennent à Moi comme le publicain (Lc 18.9-14) admettant leur culpabilité car, dans ces coeurs, Ma Parole prendra racine et prospérera. Je retirerai alors le voile de leurs yeux pour qu'ils puissent voir et comprendre avec leur coeur que tout ce dont J'ai besoin c'est d'Amour, d'Amour et d'Adoration.
7.11.89 Heureux l'homme qui reste ferme quand vient l'épreuve (Jc 1.12).
30.10.90 Heureux l'homme qui ne perd pas la foi en Moi.
1.3.91 Heureux l'homme qui tient maison avec Moi, il gagnera la Connaissance et entrera dans la Vie éternelle.
18.3.91 Heureuses les oreilles qui entendent et comprennent ce que Je dis, car Je vous dis : tous les noms ne se trouvent pas écrits dans le Livre de Vie de l'Agneau immolé.
6.5.91 Heureux l'homme que J'invite aux Noces de Mon Saint Esprit. Il sera comblé de Ma Nourriture Céleste, et bien que ses fautes l'accablent, Mon Saint Esprit les effacera, prenant Son repos en lui.
11.2.92 Heureux ceux qui admettent la Vérité et vivent en accord avec la Vérité : leur chambre dans le Ciel ne restera pas vide pour l'éternité mais sera remplie de leur présence.
20.7.92 Heureux êtes-vous, vous qui mourez en Moi le Seigneur ! Je vous récompenserai assurément.
5.10.92 Heureux l'homme qui ouvre son coeur à Mon Saint Esprit ; il sera comme un arbre le long d'un fleuve, donnant de nouveaux fruits chaque saison, avec des feuilles qui jamais se flétrissent mais sont médicinales. Heureux l'homme qui ouvre son coeur à Mon Saint Esprit ; comme un torrent cristallin, Mon Esprit coulera comme un fleuve dans son coeur, le renouvelant, car là où coule ce fleuve, la vie jaillit, ainsi que la joie !
3.2.93 Heureux le coeur qui fait la paix avec son frère, car il sera appelé fils du Très-Haut ; heureux le coeur qui arrêtera de rôder dans la nuit et se réconciliera vraiment avec son frère; non seulement il jouira de Ma faveur mais en vérité, Je lui révélerai les Inépuisables Richesses de Mon Sacré Coeur !
28.12.93 Heureux l'homme qui chérit ce Message prophétique. Vous êtes le troupeau de Ma préférence...
10.5.94 Heureux êtes-vous, vous qui êtes instruits par Mon Esprit. Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse ! car le Royaume du Ciel n'est pas donné à n'importe qui ; le Royaume du Ciel est donné aux pauvres, aux simples et à ceux que Mon Père choisit.
6.10.95 Je vous le dis comme disent les Ecritures : "Heureux ceux dont les crimes sont pardonnés, dont les péchés sont effacés ; heureux l'homme que le Seigneur considère sans péché ", lorsque viendra Mon Jour.
13.6.96 Heureuses les nations qui apprennent à acclamer Mon Sacré Coeur ! Elles vivront dans la lumière de Ma faveur. Heureuses les nations qui se consacrent à Mon Sacré Coeur. Oh ! que ne ferai-Je pas pour elles !
28.11.96 Heureux l'oeil qui voit ce qu'il voit dans Mon Coeur et l'obtient ; il obtiendra la vie et il gagnera la faveur de Mon Père, et Nous serons à son côté, le délectant jour après jour, déversant bénédiction après bénédiction sur lui et sur toute sa maisonnée. Heureux l'homme qui découvre la constance de Mon Sacré Coeur qui dépasse le prix des perles. Rien de ce que vous pourriez convoiter ne L'égale. [...] Je suis à nouveau venu raviver la dévotion à Mon Sacré Coeur ; heureux tous ceux qui suivent cette dévotion.
2.11.97 Que le coeur du lecteur qui a lu ces pages s'ouvre ! Que ses yeux et ses oreilles s'ouvrent ! Jusqu'à présent, tu n'as pas entièrement saisi Mon Trésor Céleste, pas plus que tu n'as complètement apprécié Mon don. Tu n'as toujours pas pénétré dans ce qui est hors de prix et que Je t'offrais tous les jours de ta vie : la grâce formidable de Me connaître dans une union intime et de goûter intérieurement, dans la chambre nuptiale de Mon Coeur, Ma Douceur et Mes Baisers Divins. Heureux ceux qui M'écoutent et qui obtiennent cette grâce.
9.3.99 Heureux l'homme qui médite sur la Liberté que Je peux donner. Cette Liberté t'amènera, comme un époux porte son épouse, à rendre parfaite ton union avec Nous. La transfiguration d'amour imprimée sur ton âme sera telle que désormais rien ne pourra te séparer de Nous.

.......................................................................

Maintenant, vous pouvez lire la prière donnée par Hildegarde pour être loin des vices, en pensant tout spécialement à demander d'être loin du vice de l'insatisfaction permanente. Je peux prendre note sur un papier de toutes les situations où au lieu d'être dans la béatitude, je me plains et je suis insatisfait(e). 

 

..................................................................................................

Ensuite vous pouvez terminer en écoutant cette musique en demandant à Hildegarde de m'aider à recevoir la vertu de béatitude qui m'est donnée en vivant en Dieu.

Hildegard Von Bingen (1098/1179): O Ignee Spiritus

Date de dernière mise à jour : 27/05/2022