La vertu de foi

Aujourd'hui nous méditons la vertu de foi, qui s'oppose au vice de l'infidélité

 

Le vice de l'infidélité : « Je ne connais d'autre vie que cela, c-à-d ce que je peux voir et toucher, et tenir dans mes mains. Quelle récompense une vie de doute me donnerait elle? Voilà ce que je dis « soit quelque chose existe, soit cela n'existe pas. J'ai beau chercher et rechercher, regarder, écouter et apprendre, je ne trouve rien. Or si jamais quelque chose d'utile m'était révélé par une créature, en quoi cela me nuirait-il? Moi je ne marche dans aucune rue et n'évolue dans aucune pensée que je connaitrais parfaitement. En effet, quand je veux voler comme une plume au gré du vent, je suis rabattue par terre; si j'interroge le soleil et la lune sur ce que je dois faire, je n'obtiens nulle réponse ; lorsque je perçois un son, je ne sais s'il me charme ou s'il me blesse. Je ne sais pas reconnaitre les signes, je ne connais que ce que je vois. J'entends beaucoup de rumeurs, de conversations, ainsi que des doctrines que j'ignore; c'est pourquoi je ne fais que ce qui m'est le plus utile »

...............................................................

Explication d'Hildegarde : "L'absence de foi ou l'impiété suit la désobéissance, car lorsque les hommes sont tombés dans ce péché, ils manquent de foi au point de nier Dieu. Le personnage manque de tête car l'absence de foi reconnaît l'existence de Dieu mais ne veut pas Lui rendre dignement hommage. Des genoux aux pieds il se tient dans les ténèbres car l'infidélité ne suit pas le mouvement de la croyance authentique, elle ignore Dieu dans ses paroles et dans ses gestes. Elle a de grand yeux noirs à la place de la tête car elle regarde partout autour d'elle dans sa sottise pour attirer à elle les œuvres des impies, et elle inspecte d'un air moqueur la lumière de celui qui veille à la vérité. En effet, les hommes sans foi prétendent toujours posséder la vraie foi, mais tous leurs actes abondent de perversité hypocrite. C'est pourquoi dans les intentions malfaisantes qu'ils ne peuvent dissimuler en leur cœur, ils décuples d'efforts à s'exhiber dans la lumière de la foi, prenant à témoin, dans leur manque de foi, les éléments et la disposition des astres, car ils mettent en ces derniers tous leurs espoirs, mais de façon erronée, car ils ne peuvent y trouver ni l'espoir de la béatitude, ni la lumière vitale."

...................................................................

La vertu de Foi : « O abominable chose, tu es une ruse du diable qui renie au plus profond d'elle-même tout ce qui est juste. Tu es donc une partie de lui. Les affirmations issues de tes réflexions tendent vers le diable, qui se tient à ta droite; voilà pourquoi tes yeux sont si sombres : tu ne peux pas apercevoir la voie du salut qui mène au Ciel, et qui t'a abattue, toi qui es la nuit, comme la droite tombe sur la gauche. En effet, la droite t'a renversée et elle est pleine de gloire grâce à cette victoire, car la mauvaise conscience est appelée servante de la bonne conscience; elle ne veut pas avoir affaire à cette servante, de la même façon qu'une maîtresse ne saurait accomplir les tâches de sa servante : c'est seulement de la sorte qu'elle mérite le noble nom de maîtresse. Tu es damnée car tu portes la marque indélébile de la sentence du Juge, et tu t'éloignes de tout ce qui réside dans la lumineuse foi. Tes raisonnements poussent au péché les hommes que tu pièges,  car tu ne veux pas marcher sur les préceptes de Dieu. Moi je chante fidèlement les louanges de Dieu en compagnie des anges, et je veux être de ceux qui sont avec Dieu. Le chérubin me fait écrire toutes les décisions que Dieu prend, et qu'il a vues en Dieu. Mais je rends des jugements par l'intermédiaire des prophètes, des savants et des scribes. Le règne entier du monde resplendit en moi par la justice de Dieu. Je suis le miroir de Dieu car je brille de tous les préceptes de Dieu »

............................................................................

Ste Hildegarde nous conseille de méditer les passages bibliques suivants pour acquérir la vertu de Foi : 

Galates 5.6

Jc, 2.26

Rm 1.17

Mt 10.32-33

........................................................................

Catéchisme de l'Eglise Catholique:

1814 La foi est la vertu théologale par laquelle nous croyons en Dieu et à tout ce qu'Il nous a dit et révélé, et que la Sainte Église nous propose à croire, parce qu'Il est la vérité même. Par la foi " l'homme s'en remet tout entier librement à Dieu " . C'est pourquoi le croyant cherche à connaître et à faire la volonté de Dieu. " Le juste vivra de la foi " (Rm 1,17). La foi vivante " agit par la charité " (Ga 5,6).

1815 Le don de la foi demeure en celui qui n'a pas péché contre elle (cf. Concile de Trente : DS 1545). Mais " sans les œuvres, la foi est morte " (Jc 2,26) : privée de l'espérance et de l'amour, la foi n'unit pas pleinement le fidèle au Christ et n'en fait pas un membre vivant de son Corps.

1816 Le disciple du Christ ne doit pas seulement garder la foi et en vivre, mais encore la professer, en témoigner avec assurance et la répandre : " Tous doivent être prêts à confesser le Christ devant les hommes et à le suivre sur le chemin de la Croix, au milieu des persécutions qui ne manquent jamais à l'Église " . Le service et le témoignage de la foi sont requis pour le Salut : " Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, je me déclarerai, moi aussi, pour lui devant mon Père qui est aux cieux ; mais celui qui me reniera devant les hommes, je le renierai, moi aussi, devant mon Père qui est aux cieux " (Mt 10,32-33).

.........................................................................

Dans la Vraie vie en Dieu au sujet de l'infidélité à Dieu présente de façon flagrante dans notre société occidentale et que Jésus appelle " la grande apostasie" 

"Il a été dit qu'avant Mon Grand Retour, des signes vous seraient donnés. Vous devez observer ces signes qui préludent à Mon Jour de Gloire. En lisant attentivement les Ecritures, on peut découvrir toutes ces vérités. Comment se fait-il que vos esprits ne soient pas ouverts à comprendre les Ecritures ? Venez maintenant et comparez. Maintenant écoute-Moi, Mon enfant : ta génération est prospère dans sa rébellion. Comme ils ont apostasié ! Pour Ma part, J'ai multiplié Mes appels, Mes avertissements ; Je vous ai fait signe jour après jour, J'ai multiplié Mes Bénédictions. Mais Je n'ai obtenu aucune réponse. J'ai dit : " en trouverai-Je un seul lorsque Je viendrai ? " Pourquoi aucun ne répond-il lorsque J'ai appelé ? Mais au lieu d'une réponse à Ma supplication, vous M'avez tourné le dos. Tout ce que J'entends est : " à qui croit-Il que Son Message est destiné ? " Comme ils se rebellent et comme ils blasphèment Ma Divinité ! Mais nul ne peut retarder le Temps Fixé, ni l'Heure ; Ils feront irruption sur eux, aussi soudainement qu'un coup de tonnerre.

Aujourd'hui, Ma fille, l'Antéchrist, c'est l'esprit de Rébellion donné par Satan, comme le définit l'Ecriture : le Rebelle , qui est la désastreuse abomination installée dans Mon Temple, dont a parlé le prophète Daniel ;

chacun de vous est Mon Temple...

Celui que les Ecritures appellent Rebelle et qui est défini comme la désastreuse abomination est l'un des deux signes précédant la fin des Temps. L'autre signe est votre grande apostasie.

Ton ère, Mon enfant, a renoncé à Me donner l'adoration qui est votre dû envers Moi, mais qui est aussi votre Vie. Le plan de Satan était de conquérir cette ère en vous faisant croire que vous pouvez vous passer de Moi. Ainsi l'esprit de Rébellion qui est l'Antéchrist est entré dans Ma Demeure . C'est l'esprit d'Anarchie, pour ne pas dire plus, et aujourd'hui il s'est installé au coeur même de Mon Sanctuaire. Cet esprit de Rébellion est celui qui fait clamer ceux qui l'ont : " je suis un dieu ! " .

Les hommes ont fait défection et dans leur défection, la voie s'est ouverte pour que Satan pénètre en eux et les conduise tous à une mort violente. Cet esprit de Rébellion, qui dévaste l'âme, l'esprit et le coeur, est l'Ennemi dont a parlé l'apôtre Paul, celui qui prétend être tellement plus grand que tout ce que les hommes appellent " dieu ", tellement plus grand que tout ce qui reçoit l'adoration (2 Th 2.4), celui qui dit : " je rivaliserai avec l'Autorité " . Ils se sont ainsi intronisés à Ma place et ont promulgué leur propre loi pour faire la guerre à Ma Loi et à tout ce qui vient de Mon Esprit. Jour après jour, heure après heure, ils continuent à Me chagriner et à offenser Mon Saint Esprit. O poussière et cendres, vous qui avez chassé de vous Mon Sacrifice Perpétuel, vous voulez donc mourir ? Pourquoi rivalisez-vous avec Moi ? Pourquoi reniez-vous Mon Saint Esprit de Grâce ?

Quiconque Me renie est l'Antéchrist, car il renie le Père, le Fils et le Saint Esprit qui sont Un et le Même parce que Nous sommes tous Trois en accord (1 Jn 5.8). Aujourd'hui, beaucoup d'entre vous nient l'effusion de Mon Saint Esprit. Les grâces et les dons que Mon Saint Esprit vous donne par Mon Infinie Générosité, sont ignorés et supprimés. Ces gens nient et rejettent tous les dons de Mon Esprit. Beaucoup conservent les apparences extérieures de la religion mais rejettent la puissance intérieure de Mon Eglise , la puissance intérieure qui est Mon Saint Esprit. Ils disent : " j'ai conservé ma foi ; tout ce qui doit venir maintenant, c'est la récompense de ma droiture. "

Je vous demande : avez-vous fait tout ce que vous pouviez pour vous présenter devant Moi ? J'ai essayé de vous réveiller pour vous dire que vous êtes comme un fleuve asséché et que tout ce que vous dites est creux. Et lorsque le pécheur est converti par Mon Saint Esprit, à peine est-il entré dans Ma Maison, à peine a-t-il découvert les Trésors de Mon Coeur réservés pour vous tous, que vous lui tombez dessus comme une tempête pour le persuader de retourner à l'impiété. Lui qui vient d'échapper à la rébellion, vous tentez d'en refaire un rebelle.

Au Jour du Jugement, Je vous dirai : vous ne M'avez pas cru mais vous M'avez fait passer pour menteur, parce que vous ne vous êtes pas fiés au témoignage que Je vous avais donné concernant l'Avocat, le Rappel de Ma Parole, oui,Mon Saint Esprit de Vérité, Celui-là Même que vous n'avez jamais cessé d'ignorer et de persécuter, que vous n'avez jamais cessé de nier et de supprimer. Au lieu de vous joindre aux saints qui acclamaient et louaient Mon Saint Esprit avec des bénédictions et des cris de joie, vous les avez sans cesse chassés et persécutés, accrochés que vous étiez à votre illusion de piété. Vous Me provoquez, avec vos constantes dénégations... Comment alors pourrais-Je ne pas laisser les pierres manifester Mon chagrin ? Vous interdisez à Mes prémices d'acclamer Mon Saint Esprit, c'est pourquoi Je vous dis : (Lc 19.39) " si ceux-ci gardent le silence, les pierres crieront " Mon chagrin." ( source)

............................................................................

Maintenant, vous pouvez lire la prière donnée par Hildegarde pour être loin des vices, en pensant tout spécialement à demander d'être loin du vice de l'infidélité. Je peux prendre note de ces choses sur un papier de tous les domaines de ma vie ou situations où je ne suis pas dans la foi  mais dans l'infidélité à Dieu.

..................................................................................................

Ensuite vous pouvez terminer en écoutant cette musique demandant à Hildegarde de v ous aider à recevoir la vertu de Foi à la façon des saints.

Hildegard von Bingen - Femina Forma Maria

Date de dernière mise à jour : 27/05/2022