La vertu de justice

Aujourd'hui nous méditons la vertu de justice , qui s'oppose au vice de l'injustice

 

.........................................................

le vice de l'injustice :  •« sur quoi dois je baser ma justice? Sur rien, car si je devais faire attention aux uns et aux autres, je ne serais pas une créature de Dieu, mais un âne qui trottine lentement tant qu'il n'est pas aiguillonné. En effet, je suis plus sage et plus prudente que les autres. Je connais le soleil et la lune et je détermine parfaitement chaque chose et sa raison d'être. Pour quelle raison me morfondrais je donc comme si je ne savais rien? Alors que tout ce que j'ai est meilleur et plus utile que ce que possèdent les autres? Je vaux bien autant que ce que ceux qui décident de tout et organisent tout. »

.................................................................

Explication d'Hildegarde : "L'injustice manque de joie de vivre et dès son origine est proche de l'iniquité: en effet, un homme entièrement tourné vers l'injustice la répand 1èrement pour détruire, par ce moyen tout ce qui a été juste. Le personnage a une tête de cerf: l'esprit des ho injustes danse sous l'effet de la perversité, en sautant par-dessus toute prévision et toute révélation du bien, et se retrouve sans dessus dessous, et avec leur intelligence qui bouillonne sans cesse, ces hommes sont avides d'être considérés comme indispensables. Il a une queue d'ours, car tous les artifices que l'injustice a coutume d'utiliser finissent dans l'instabilité de la médiocrité, et dans les murmures de la méchanceté, car ils prennent soin de s'opposer à tout et à tout le monde, alors qu'ils sont soumis, réduits à néant et jetés par le vrai et juste jugement. Tout le reste du corps ressemble à celui d'un porc, car les hommes qui se rassemblent dans l'injustice s'enfoncent dans la boue de ce péché, et gisent dans sa fange; leurs actions à cause des cris scandaleusement injurieux et de l'injustice de leurs nombreux sacrilèges, ne font plus cas de la droiture de la sagesse, et ne sont pas guidées par de justes conseils; au contraire, de tels hommes veulent faire tout par eux-mêmes et selon leur caprice, et s'estiment supérieurs aux autres. Ceux qui pratiquent l'injustice se voient flattés à gauche et à droite par les autres, mais ils n'écoutent pas leur maître; ils n'aiment pas la loi et ne veulent pas servir ses institutions, au contraire ils établissent ce qu'ils aiment pour leur propre loi, selon leur caprice. Mais l'injustice est comme une nuit où la lune est noire et où les étoiles ne brillent pas: de même que par une pareille nuit, on ne peut compter des heures en l'absence de la lune et des étoiles, de même, dans l'injustice, on ne peut retrouver l'ordonnancement de l'équité. L'injustice est comme un plat cru et fade, car dénuée du savoir de la doctrine, elle n'est pas cuite, et dépourvue de sagesse, elle n'est pas assaisonnée. Elle manque du son allègre de la raison , car la raison a le son des prières et le bruit joyeux de la cithare qui loue Dieu; c'est avec ce chant que le fidèle, par les efforts de son esprit et de son corps, dans une attitude humble et le cœur contrit, doit louer son Créateur digne d'être loué par Ses créatures."

..................................................................................

La vertu de justice : " •« O toi ruse diabolique et impudente, que dis tu? Dieu a ainsi constitué chaque chose de ce monde de telle sorte que les unes veillent aux autres. Plus on apprend d'autrui ce que l'on ne savait pas soi même,  plus on possède de connaissances de façon à ne pas courir de danger. L'homme avec l'aide de la création met en œuvre ce qui lui est nécessaire. Pour quelle raison méprise tu les hommes qui participent du Ciel et de la terre, et refuses tu la doctrine que l'Esprit saint a mise en eux? Moi je sais que les dons de l'Esprit saint que je reconnais dans les hommes sont l'œuvre de Dieu, et je suis Sa symphonie. Je porte à juste titre le diadème du Roi parmi Ses créatures et dans leurs œuvres je les regarde et je les favorise, elles m'acceuillent avec joie car je suis le bâton qui indique la voie de la justice. Quiconque me méprise tombe dans un puits, car je proviens de la Fontaine jaillissante, et aucun élément terrestre ne me fera trembler. Moi je suis levée à l'aube et je suis une amie pleine d'affection pour Dieu; je demeurerai toujours avec Lui. Je suis pour Lui la garantie de la santé. Je ne tombe pas dans la sécheresse car je suis la floraison de tous les arbres que l'hiver ne fait pas geler , et qui ne tombent pas sous la tempête. J'habite sur le mont Sion, où je suis en paix et je m'y promène comme le doux Agneau; et grâce à la victoire de ce dernier, je m'élève car c'est moi la victoire du Roi, et personne ne peut me vaincre. Personne ne me fera bouger, personne ne me fera trembler, car il est impossible de me faire tomber. »  

.........................................................................

Ste Hildegarde nous propose de méditer les passages bibliques suivants pour acquérir la justice : 

Ps 1.1-3

Ps19.7-14

Ps 119.33-48

Col 4.1

Sg 8.7

Lv 19.15

...........................................................................

Dans l'Evangile tel qu'il m'a été révélé Jésus parle : Bienheureux serai-je si je suis persécuté pour mon amour de la Justice".

L'homme est tellement satanisé qu'il hait le bien partout où il se trouve, qu'il hait celui qui est bon, comme si celui qui est bon, jusque par son silence, l'accusait et lui faisait des reproches. En effet la bonté de quelqu'un fait paraître encore plus noire la méchanceté du méchant. En effet la foi du vrai croyant fait ressortir encore plus vivement l'hypocrisie du faux croyant. En effet, il ne peut pas ne pas être détesté par ceux qui sont injustes, celui qui par sa manière de vivre témoigne sans cesse en faveur de la justice. Et alors, voilà qu'on se déchaîne contre ceux qui aiment la justice.

Ici, aussi, c'est comme pour les guerres. L'homme progresse dans l'art satanique de persécuter plus qu'il ne progresse dans l'art saint de l'amour. Mais il ne peut que persécuter ce dont la vie est brève. L'éternel qui est dans l'homme échappe aux pièges et acquiert ainsi une vitalité plus vigoureuse du fait de la persécution. La vie s'enfuit par les blessures qui saignent ou pour les privations qui épuisent celui qui est persécuté, mais le sang fait la pourpre du futur roi et les privations sont autant d'échelons pour s'élever jusqu'aux trônes que le Père a préparés pour ses martyrs, auxquels sont réservés les sièges royaux du Royaume des Cieux. " ( source)

...........................................................................

Maintenant, vous pouvez lire la prière donnée par Hildegarde pour être loin des vices, en pensant tout spécialement à demander d'être loin du vice de l'injustice. Je peux x prendre note de ces choses sur un papier de tous les domaines de ma vie ou situations où je ne suis pas dans la justice mais dans l'injustice.

..................................................................................................

Ensuite vous pouvez terminer en écoutant cette musique d'Hildegarde  en lui demandant d'être dans la vertu de justice avec son aide et de rejeter toute injustice de ma vie.

Hildegard von Bingen - Voices of Angels - Voices of Ascension

Date de dernière mise à jour : 27/05/2022