La vertu de sobriété

Aujourd'hui, le vice auquel s'oppose la sobriété est le vice de la gloutonnerie  plus connu sous le nom de gourmandise.

.............................................................

La gloutonnerie ou gourmandise : « Dieu a tout créé en ce monde, il n'y a donc aucune raison que je renonce à quoi que ce soit. Dieu savait que nous aurions besoin de toutes ces choses, sinon il ne les aurait pas façonnées. Je serais bien stupide de ne pas choyer mon appétit »      

...........................................................

Satan utilise la gloutonnerie ou gourmandise pour amener l'homme dans de plus grave péchés et le détourner de son désir d'atteindre le paradis. C'est pour cela que la gloutonnerie est représentée par un serpent.

La gloutonnerie  exalte dans l'esprit des hommes la volonté individuelle par un sentiment illusoire de puissance, parce que quand ils ont rempli leur ventre, ils commencent à s'enorgueillir comme s'ils avaient tous les biens, à mépriser toute chose sans la moindre honte, à ne vouloir se soumettre à personne. Le ventre des gloutons est leur Dieu car ils mettent leurs soins et désirs à assouvir leur appétit.

..................................................................

La sobriété ou frugalité répond : •« L'on   ne joue pas de la cithare en arrachant et en piétinant les cordes de l'instrument. Toi, le glouton, tu te bourres le ventre jusqu'à en faire éclater les veines, puis tu te tords de douleur. Où donc est passé le doux son de la sagesse que Dieu a donné à l'homme?  L'excès de viande et de vin , tout comme les grosses averses ravagent la terre par inondation, conduisent l'homme à se noyer dans le blasphème. Mon estime va à la belle image que j'ai vue lors de la création de l'homme et de la femme façonnés avec le limon de la terre. Je suis une pluie régulière qui ne fait pas proliférer le péché dans la chair. J'entretiens la modération en l'homme de sorte qu'il ne manque de rien et de sorte que la quantité de nourriture qu'il absorbe ne dépasse pas ce dont il a besoin pour vivre. En effet, je suis la cithare qui qui résonne mélodieusement et qui dissout la dureté de cœur par ses bonnes intentions. Lorsque l'homme prend soin de lui-même avec modération, je joue de la cithare dans le ciel pour son éloge; et tant que son corps reste vertueux par la modération à table, je chante en m'accompagnant de mon instrument . Toi gloutonnerie, tu es dépourvue d'intelligence, car une fois que tu t'es jetée dans l'excès de nourriture au point d'y survivre à peine, tu fais une indigestion et tu vomis de l'écume. Moi, je prends la juste quantité de nourriture pour que la sève de mon corps ne se dessèche pas ni ne soit produite en excédent, alors je joue de la cithare et je chante accompagnée de mon instrument. O fidèles, abstenez vous de la gloutonnerie, elle a déjà poussé l'ancien serpent à dévorer Eve, car par l'intermédiaire de celui-ci elle a ensuite dévoré d'innombrables immondices».

.......................................................................

Ste Hildegarde nous conseille de méditer les passages bibliques suivant pour acquérir la sobriété ou frugalité :

Tite 2.1-8

I Tim 3.1-5

Rom 14.5-8

I Pierre 2.9-12

....................................................................

je vous propose ce passage de Jésus à Maria Valtorta , dans la vision de la sainte Famille en Egypte : " Dans cette maison on était frugal. On l'aurait été, même si l'argent n'avait pas manqué. On mangeait pour vivre, on ne mangeait pas pour satisfaire la gourmandise, avec l'insatiabilité des goinfres et les caprices des gourmands qui absorbent les aliments jusqu'à s'en alourdir et gaspillent leur avoir en produits coûteux sans penser à ceux qui n'ont pas leur content ou doivent se priver, sans réfléchir qu'en se modérant ils pourraient épargner à beaucoup les souffrances de la faim."source  )

.......................................................................

  Il ne faut pas croire que parce qu'Hildegarde conseille l'alimentation comme remède, qu'elle nous demande de rechercher le plaisir de chercher les mets les plus exquis et l'achat couteux de choses raffinées pour mettre notre santé au plus haut degré d'importance dans notre vie. Non, la santé sait se satisfaire de mets simples. 

 Hildegarde dit dans causes et remèdes " ceux qui mangent toutes sortes de nourriture, sans discernement, et refusent de s'abstenir de certaines nourritures qui leurs sont néfastes, alors dans leur estomac glauque et verdâtre , une fumée âpre et toxique se répand jusque dans les intestins et y provoque des maladies".... Elle dit encore ailleurs que ce même comportement abîme le foie également qui n'est alors plus capable de fonctionner correctement et qu'il peut s'en suivre des tumeurs dans le corps. Elle fait donc le lien entre "manger sans s'abstenir de certaines nourritures et les tumeurs". ( voir mes cours ici spécialement celui sur le cancer) 

Dans le dialogue de la vertu de sobriété , elle dit " l'excès de viande et de vin ruine le corps comme par inondation". Rappelons nous que la viande n'est pas nécessaire plus que 3 à 4 fois par semaine et une seule fois par jour ces 4 jours là. Le restant des jours, on peut trouver des protéines dans le poisson ou les légumineuses. Dans "causes et remèdes" Hildegarde redit " celui qui mange de la viande plus que de mesure, s'attire maladie plutôt que santé." Elle dit encore qu'il faut éviter la viande de porc mais aussi le suc des viandes en général ( il faut tremper le bœuf pour en enlever le sang) car elle amène au gout du plaisir ( les hormones sexuelles des animaux se trouvant dans la viande et le sang de ceux ci, amènent l'homme à ne pouvoir réfréner les désirs de la chair). L'excès de protéines animales ( viande et fromages) est immédiatement corrélé au taux de cancer, ceci est prouvé par les recherches en santé publique . En Occident , le vice de gourmandise, et l'excès de nourriture ( qui contraste tant avec la famine en Afrique et le ventre vide de tant d'enfants sur la planète) amène donc les maladies qu'on appelle de "civilisation" avec elle. Nous ne pouvons nous dire chrétiens, si nous restons avec ce vice  ancré dans notre vie quotidienne. le jeûne est un anti dote. 

N'oublions pas de jeûner souvent , une fois par semaine au moins le vendredi, ce qui revient à s'exercer plus que si on le faisait une semaine par an comme il est habituellement proposé. Autrefois les chrétiens jeûnaient tous les vendredis tout au moins de viande. En Orient, tout le carême est sans viande. Hildegarde dit que l'on guérit de la gourmandise en jeûnant. De plus le but du jeûne chez Hildegarde est l'acquisition des vertus ( toutes les vertus s'acquièrent par le jeûne) et non l'acquisition de la santé pour elle même comme si elle était un but en soi. 

Rappelons nous que la santé du corps ne s'acquière que par la santé de l'âme selon Hildegarde, mais c'est la santé de l'âme qui est la plus importante car l'âme est éternelle et non le corps. Donc ne divinisons pas notre santé corporelle, cela pourrait être une très grande tentation quand on interprète mal les enseignements de Ste Hildegarde. 

...........................................................................

Maintenant, vous pouvez lire la prière donnée par Hildegarde pour être loin des vices, en pensant tout spécialement à demander d'être loin du vice de la gourmandise. Je peux prendre note de tout ce qui concerne mon attitude non ajustée face à la nourriture, et je note ces choses sur un papier.  En ce vendredi, vous jeûnez également, et demandez à Dieu la grâce d'aimer jeûner et de pouvoir jeûner le reste de l'année chaque vendredi.

............................................................................

Ensuite vous pouvez terminer en écoutant cette musique de Ste Hildegarde en lui demandant de nous accompagner dans l'acquisition de la vertu de sobriété et de frugalité, ( voyez que la musique est mentionnée par la vertu de sobriété " je joue de la cithare" dit elle pour faire l'éloge de la modération.

Ordo Virtutum - Hildegard Von Bingen

Date de dernière mise à jour : 27/05/2022