Vos témoignages

Vous avez expérimenté l'effet bénéfique d'un remède d'Hildegarde...?

Vos témoignages sont importants pour aider les autres à espérer trouver une solution eux aussi,

et pour dire merci à sainte Hildegarde,

merci de les mentionner dans le cadre, tout au bas de cette page.


Si vous désirez garder l'anonymat, merci d'écrire votre prénom plutôt que votre nom.

si vous préférez, envoyez nous le témoignage par email à info@ecolesaintehildegarde.com

Livre

50 message(s) dans le livre d'or

Benoît B. Le 21/02/2013

Atteint d’un psoriasis sur les bras et les jambes depuis l’âge de 4 ans, c’est en 2007 que j’ai découvert le savon de Joséphine lors d’un voyage au nord du Togo, jusqu’alors, j'utilisai une pommade à base de corticoïdes qui coûtait d’ailleurs très chère et inconfort sous les habits. Pendant mon séjour au Togo, j'ai rencontré Joséphine qui fabriquait des savons d'une recette qu'elle tenait de son grand-père, à base de douze plantes qui soulageaient selon elle, les maladies de peau (eczéma, dartres, brûlures, démangeaisons…).
Elle me conseille de me laver au moins deux fois par jour tout simplement.
A mon retour en France, je teste ce savon avec conviction, mais ce n’est qu’au bout d’un mois que j’observe une régression significative des squames sur la peau. Je continue avec abnégation avec deux lavages quotidiens et au bout de deux mois, j’avais retrouvé avec joie une peau saine.
Me croyant guéri, j’arrête donc ce « traitement » et reprend mon ancien savon pour constater qu’au bout de 15 jours de nouvelles plaques apparaissaient.
Donc, j’ai repris le savon de Joséphine et de nouveau il a fallu attendre un mois pour retrouver une peau saine.
Depuis 5 ans, c’est devenu mon unique savon. Je l’utilise maintenant une seule fois par jour et cela suffit à maîtriser correctement ce psoriasis.
J’ai même trouvé d’autres applications comme en remplacement de ma mousse à raser. Je n’utilise d’ailleurs plus d’après rasage car ce savon adoucit et cicatrise parfaitement la peau du visage. Mon épouse l’utilise elle aussi, même si elle n’a pas de problème de peau.Je l’utilise aussi en shampoing mais je finis par un shampoing classique car sinon les cheveux deviennent ternes. On peut remplacer ce dernier par de l’eau avec du jus de citron.

quillien Le 20/12/2012

bonjour, mon mari avait très mal sous le talon. Il avait même du mal a se déplacer pour aller au travail. je lui ai acheté des semelles en peau de blaireau. il les a mise dans ses chaussures. quelques jours après il n'avait plus aucune douleur. pourtant il avait eu mal depuis longtemps ! et cela maintenant fait quelques années. il a toujours ses chaussures aux semelles de peau de blaireau, il les met mais depuis il n'a jamais plus eu mal !

Michelina Le 03/12/2012

Je me suis réveillée un matin avec un pied fort enflé. Je me suis rendue aux urgences où le médecin a pratiqué une échographie qui montrait que les veines du pied étaient abîmées et laissaient passer l'eau dans le pied. Après un traitement médicamenteux classique qui n'a servi à rien, j'ai appliqué de la douce-amère (attention uniquement en usage externe car cette plante est vénéneuse en usage interne, note de l'école sainte hildegarde) sur les conseils d'Emmanuelle et au bout de 10 jours, tout est rentré dans l'ordre. Merci Emmanuelle, merci ste Hildegarde et merci Seigneur !

Mary Pouet Le 09/11/2012

Bonjour,
j'ai expérimenté le baume à la violette intensif sur des "molluscum" placés dans le pli du genou de ma fille Myriam qui va une fois par semaine à la piscine. Après quelques jours d'application intensive(2 x/jour) ils ont réduit et sont presque disparus !
Actuellement je l'essaye sur le gros orteil de ma grande fille Céline,elle en a des fameuses bien incrustées, mais il faut plus de temps car elles sont là depuis plus longtemps...

Thomas Le 03/11/2012

Je souffrais de faiblesses du système digestif depuis des années. Au moindre écart (alimentaire ou émotionnel), je pouvais m'attendre à des diarrhées. Cela fait plus de 8 à 10 mois que j'utilise les flocons d'épeautre au petit déjeuner assez régulièrement (3 à 4 fois/semaine). Depuis, je peux confirmer que mon état s'est grandement amélioré. Je n'ai que très rarement des dérangements digestifs (5 fois en 8 mois et certains dus à de réels écarts alimentaires: frites, etc.). Il m'est même arrivé de mieux résister à certaines intoxications que certains de mes proches. Cela m'a vraiment encouragé à conserver l' attention que je porte aux produits que je consomme. Merci à Emmanuelle et à Ste Hildegarde.

Écrire un message sur le livre d'or