Vos témoignages

Vous avez expérimenté l'effet bénéfique d'un remède d'Hildegarde...?

Vos témoignages sont importants pour aider les autres à espérer trouver une solution eux aussi,

et pour dire merci à sainte Hildegarde,

merci de les mentionner dans le cadre, tout au bas de cette page.


Si vous désirez garder l'anonymat, merci d'écrire votre prénom plutôt que votre nom.

si vous préférez, envoyez nous le témoignage par email à info@ecolesaintehildegarde.com

Livre

50 message(s) dans le livre d'or

Catherine Le 16/04/2012

Bonjour,
Je voudrais partager mon expérience avec le baume intensif à la violette. Je ne l'ai jamais fait et me suis toujours plus ou moins méfiée des messages.
J'avais une grosseur très mal placée à l'entrée du vagin sur le côté et dont je ne connais pas la nature. Je pensais ne pas échapper à une opération. Elle avait la taille d'une bille. Au bout de trois semaine d'utilisation régulière du baume (chaque soir), elle est de la taille d'une tête d'épingle.
Très sincèrement, je ne pensais pas m'en débarrasser aussi aisément. Je poursuis donc assidument et c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de racheter un pot de ce merveilleux baume.
Merci à Hildegarde, merci à ceux qui le fabriquent et à ceux qui le distribuent.
Ce sont les miracles de la Pharmacie du Bon Dieu.

cyndie Le 22/03/2012

Bonjour je laisse ce petit commentaire car je pense que la nature nous donne tous ce dont nous avons réellement besoin et nous pouvons grâce a Hildegarde en bénéficier, personnellement je ne me passe plus de mon herboristerie que se soit pour les épices que l'on ne trouve pas partout et pour leurs vertus guérissantes, j'ai actuellement un bracelet de pierre de Calcédoine qui permet de régulariser les montées d'adrénaline quand je suis trop nerveuse et bien je peux vous assurer qu'il fonctionne vraiment, je me met moins vite en colère et suis beaucoup moins nerveuse.
Merci Emmanuelle.

Edouard Le 22/03/2012

Merci à Ste Hildegarde et à vous Emmanuelle pour vos précieux conseils, la ceinture de blaireau a fait des merveilles en trois nuits seulement sur mon mal aux lombaires dont je souffrais depuis 3 semaines.

Fanchon Le 11/02/2012

J’ai eu le pied cassé deux fois, et chaque fois avec déplacement, la première fois en 1978 au niveau des tibia et Péroné avec ligament déchiré, puis en 2006 au niveau du 5ième métatarsien. J’ai encore souvent des problèmes à ce pied, et récemment, j’ai eu à nouveau une inflammation, et je n’arrivais plus à marcher sans boiter continuellement. Vu que mon médecin en orthopédie ne pouvait pas me recevoir avant une bonne quinzaine de jours, on me conseillait de prendre des anti-inflammatoires en attendant. À vrai dire ceux-là, je ne les supporte plus, ou plutôt mon estomac n’en veut plus … Donc j'ai pris conseil dans le livre d'Hildegarde, surtout que vu que le temps passait je boitais de plus en plus, et je devais prendre à nouveau une béquille pour aller travailler, et en plus avec ce déséquilibre je commençais à avoir aussi très mal à la hanche opposée.

Emmanuelle m’a alors préparé un astucieux mélange d’épices selon la recette d'Hildegarde, à base de Galanga et autres … en guise d’anti-inflammatoires à prendre le soir avec le repas à raison d’une cuillère à thé, et j’ai pris en plus le Baume à l'absinthe que j’ai mis trois fois par jour sur l’articulation de la hanche : au bout de 2 ou 3 jours je voyais déjà une très nette différence au niveau de la hanche. Pour le pied, c’était un rien plus long mais très efficace aussi : j’ai vu enfin mon médecin hier qui ne m’a pas fait de piqûre de Cortisone comme d’habitude dans ce cas, je lui ai dit que je m’étais soignée avec un mélange savant composé de plantes et épices en guise d’anti-inflammatoires, il m’a dit de continuer comme ça. J’étais très contente d’avoir l’approbation de mon médecin qui d’habitude ne soigne pas avec les plantes.

Karen Le 26/01/2012


Je suis maman de 5 enfants. Le plus jeune est né le 4 juillet 2003. Je l'ai allaité complètement pendant 3 mois et partiellement pendant encore 1 mois. Mon petit avait des problèmes de digestion. Depuis sa naissance, il avait des selles molles, ce que je trouvais normal lors d'un allaitement. Mais avec les compléments, notamment du lait de soja, plus tard des panades de fruits et plus tard des petits repas chauds, donc pdt, légumes, viandes blanches, ses celles devenaient petit à petit de réelles diarrhées. A 5 mois, il n'avait plus de lait maternel, que des repas et des biberons de lait de soja. Les diarrhées devenaient tellement fréquentes que je commençais à m'inquiéter. En janvier 2004, je constatais qu'il n'y avait plus aucune sorte de digestion. Tout sortait comme c'était entré. Il n'y avait même pas de mauvaises odeurs, les selles étaient constituées de petits morceaux de pdt, de légumes, de viandes, comme dans une assiette, sauf qu'il y avait énormément de glaires transparentes avec. Alors, je pensais qu'il était vraiment grand temps de réagir avant qu'il y ait du sang dans les selles. J'ai été aux urgences dans une clinique de la région de Namur car pour avoir un rendez-vous chez un pédiatre, il faut plusieurs mois. Là, le pédiatre de garde a fait faire des tests d'allergie. Evidemment, il n'y avait rien. Je dis évidemment car chez un bébé de 6 mois, on ne détecte pas encore les allergies via test cutané (lorsqu'il parait). Il m'a dit "Vous savez madame, il y a des bébés à diarrhées. Ne vous inquiétez pas, vers l'âge de deux ans, ça ira sûrement mieux" ! Cette explication me décevait terriblement ! Je ne voulais pas attendre sans rien faire et puis devoir aller à la clinique parce que mon petit a du sang dans les celles ! J'ai continué à chercher ailleurs. Je suis arrivée chez Dr qui pratique la médecine d'Hildegarde en Belgique. Elle a examiné mon petit et a testé plusieurs aliments, entre autre son lait de soja. Elle m'a dit que c'était le poison qui démolissait mon enfant. Elle m'a prescrit le régime suivant pour mon bébé. Lait de brebis, produits sur base d'épeautre non hybridé (pain, pâtes, ...) du fenouil cuit, de la salade de blé cuite, du persil et c'est tout.
J'ai trouvé heureusement dans mon village une dame qui avait des brebis et qui les trayait tous les jours. C'est une chance inouïe. Chaque jour, j'allais chercher mon litre de lait pour le petit et pour mes autres enfants. Après 2 semaines de régime, mon bébé a fait des beaux petits boudins pour la première fois de sa vie. Tout était rétabli. De selles normales, une digestion normale. C'était incroyable !
On a continué le régime encore quelque temps en ajoutant chaque fois un nouveau légume et une viande. On n'a plus jamais donné du soja. Quand il mangeait une tartine d'un pain de blé, les diarrhées recommençaient. Mais maintenant, il peut manger du blé sans problèmes. Ses intestins sont guéris et il n'est plus intolérant. Nous avons quand même continué à utiliser un maximum d'épeautre dans nos préparations, car cela faisait du grand bien à tous les autres membres de notre famille.
Maintenant, il a 8 ans, et mange ce qu'il veut.

Écrire un message sur le livre d'or