Qui est Hildegarde de Bingen ?

Qui est Hildegarde de Bingen ?

Grande figure de la culture européenne médiévale, Hildegarde de Bingen est l'auteur de livres de visions qui fascinèrent son époque et anticipent plusieurs découvertes des astrophysiciens modernes, et de traités de médecine douce qui font encore autorité. Des rois, des papes, l'empereur Frédéric Barberousse lui-même, écoutèrent les conseils ou les réprimandes de cette femme inspirée, généreuse, en qui l'élévation spirituelle allait de pair avec la passion du savoir.

Dixième enfant d'une famille noble très croyante, elle fut consacrée au Seigneur dès son plus jeune âge. À l'âge de huit ans, elle entre au couvent des bénédictines du Disibodenberg sur le Rhin, dans le diocèse de Mayence, pour son instruction sous la tutelle de Jutta de Sponheim (sa tante).

Elle prononce ses vœux perpétuels et reçoit le voile monastique des mains de l'évêque Otto de Bamberg, vers l'âge de quatorze ou quinze ans.

Lorsque Jutta meurt en 1136, Hildegarde est élue abbesse de Disibodenberg, à l'âge de 38 ans.

Elle commence à 43 ans à consigner ses visions, qu'elle a depuis l'enfance, dans le Scivias (du latin sci vias Dei « sache les voies de Dieu »).

En 1147, elle fonde le monastère de Rupersberg.

L'approbation du pape Eugène III lors d'un synode réuni à Trèves 1147-1148 encouragea Hildegarde à poursuivre son activité littéraire. Elle achève le Scivias, composé en 1151. Puis elle écrit le Liber vitae meritorumentre 1158 et 1163 et le Liber divinorum operum entre 1163 et 1174. En 1165, elle fonde le monastère d'Eibingen.

Tableau chronologique de la vie de sainte Hildegarde

Voir vidéo : "Hildegarde de Bingen, lumière de Dieu"

Ses Œuvres

Ses écrits

La plupart de ses écrits sont réunis dans un grand livre (le Riesencodex) conservé à la bibliothèque régionale de Hesse à Wiesbaden en Allemagne. Bernard de Clairvaux lui-même lui a assuré que ses visions étaient grâces du ciel.

Liste de ses écrits :

Œuvres traduites

Sa musique

Hildegarde a composé plus de 70 œuvres, hymnes et séquences, dont certains ont fait l'objet d'enregistrements récents par des ensembles de musique médiévale : Ave generosa, Columba aspexit, O presul vere civitatis... Ce dernier est un hommage à Disibod, moine irlandais du VIIème siècle fondateur du monastère double de Disibodenberg, dont Hildegarde fut la biographe. Elle a aussi composé un drame liturgique intitulé Ordo virtutum, qui comporte quatre-vingt-deux mélodies et qui met en scène les tiraillements de l'âme entre le démon et les vertus. Écouter des extraits.

Sa langue

Hildegarde est aussi connue dans le domaine linguistique car elle élabora une langue artificielle ou langue construite écrite et parlée par elle seule, la Lingua Ignota, dont voici l'alphabet.
litterae-ignotae.png

 

lalangue-inconnue.gif

Culte

En octobre 2012 le pape Benoit XVI proclama Sainte Hildegarde de Bingen Docteur de l'Eglise, ce fut la quatrième femme à recevoir ce titre après Ste Thérèse d'Avila, Ste Thérèse de Lisieux, et Ste Catherine de Sienne. 

Sa Fête est célébrée le 17 septembre.  

La châsse contenant les reliques d'Hildegarde est conservée en Allemagne dans l'église paroissiale d'Eibingen près de Rüdesheim en Rhénanie.

Les écrits d'Hildegarde Von Bingen

physica

LE LIVRE DES SUBTILITES DES CREATURES DIVINES (PHYSICA)

Ce livre contient 9 entités :

  • le livre des plantes
  • le livre des éléments
  • le livre des arbres
  • le livre des pierres
  • le livre des poissons
  • le livre des oiseaux
  • le livre des bêtes sauvages
  • le livre des reptiles
  • le livre des métaux

les causes et  remedes

CAUSAE E CURAE : les causes et les remèdes

Dans ce livre Hildegarde rappelle qu'il n'y a pas de maladies, mais des hommes malades, intégrés dans un univers qui , de même qu'il participe à leur malheur, doit aussi prendre sa part dans la guérison ; ils doivent être soignés dans leur totalité, corps, âme et, même si la nature peut et doit leur venir en aide, c'est bien souvent dans leur propre sagesse, leur modération, leur maîtrise d'eux-mêmes, qu'ils trouvent les forces qui soutiennent le processus de guérison.

C'est le premier traité de théologie de sainte Hildegarde.

les causes et les remèdes

Les mérites de la vie

LIBER VITAE MERITORUM

"Le livre des mérites de la vie"
Dans ce livre Hildegarde décrit les 35 vertus qui s'opposent aux 35 vices... et qui influencent la santé de l'âme et du corps...

le-livre-des-oeuvres-divines

LIBER DIVINORUM OPERUM

Le livre des œuvres divines... dans ce livre Hildegarde parle de la création, de son sens et du pourquoi de notre existence...

lettres

Les correspondances d'Hildegarde de Bingen

Lettres 1146-1179

En savoir plus sur Hildegarde par le net

Lire un livre historique sur Hildegarde : la sybille du Rhin

Un médecin pratique la médecine de Ste Hildegarde en Flandre ; il a mis en place un projet promouvant le pyrèthre d’Afrique pour soigner la malaria et augmenter la résistance des patients atteints du V.I.H.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/02/2017