La vertu de constance

Aujourd'hui nous méditons la vertu de constance qui s'oppose au vice de l'inconstance.

Ste Hildegarde pour l'acquérir nous conseille de méditer ce passage biblique  de St Paul aux thessaloniciens

 Une preuve de la véritable constance, c'est de ne point se relâcher en tout ce qui plaît à Dieu, malgré les menaces de mort ou la perte des richesses. Par exemple, Tobie n'hésita pas à continuer d'ensevelir les morts, contre la défense du roi Sennachérib, qui lui avait enlevé tous ses biens et avait même ordonné de le faire mourir (Tobie, ch. 1, v, 22). Daniel, non plus, ne cessait de prier (Dan., ch. 6, v. 10). Et les apôtres, après la résurrection du Christ, ne manquèrent pas de prêcher le nom de Jésus, malgré les supplices et la menace de mort : « Jugez vous-mêmes, disaient saint Pierre et saint Jean à ceux qui s'opposaient à leur prédication, jugez s'il est juste devant Dieu de vous obéir plutôt qu'à Dieu » (Actes, ch. 4, v. 19). « On doit obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes », déclaraient saint Pierre et les autres apôtres (ch. 5, v. 29).

Nous pouvons écouter cette musique d'Hildegarde en demandant à Dieu cette vertu.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/12/2020